7 pistes pour devenir un leader positif

Des petites actions peuvent avoir de (très) grands effets dans l’organisation de toute une entreprise.

Job-out, bore-out, burn-out, il existe pléthores d’anglicismes pour désigner le mal-être d’un salarié au sein d’une entreprise. Les raisons principales à cela ? La quête de sens, le fait de ne pas être reconnu à sa juste valeur, l’injustice d’un monde du travail qui déclasse ses jeunes diplômés, une envie de changement.

Est-il possible de conjuguer bonheur au travail et bonnes performances des employés au sein d’une entreprise ?

C’est la principale question qui a animé la recherche de Jane E. Dutton et Gretchen M. Spreitzer, deux scientifiques spécialisées sur l’organisation en entreprise, dans l’ouvrage « How To Be A Positive Leader ». Publié en 2014, ce livre constitue une référence dans le nouveau domaine de leadership positif et d’empowerment des employés.

Oui, il est possible de créer un profond changement dans votre entreprise à travers de simples actions et un changement d’attitude. Voici 7 pistes de réflexions pour y remédier.

1. Encourager les interactions de qualité

Pour les organisations, avoir une équipe créative et dynamique se traduit par un avantage compétitif non-négligeable. Les salariés sont plus curieux et motivés pour apprendre de nouvelles choses ; ce qui est important pour toute entreprise cherchant à innover.

Alors comment une entreprise peut encourager des conversations de haute qualité dans leur équipe ? Deux stratégies à suivre.

La première, lorsque vous interagissez avec vos employés, les leaders ont besoin de leur montrer qu’ils les respectent et les valorisent.

Cela signifie accorder une attention à ce qu’ils disent et rester positif lorsqu’ils expriment leurs opinions. Éteignez votre téléphone et éloignez-vous de votre ordinateur pour montrer à l’employé que vous lui accordez une attention totale.

La seconde consiste à faciliter le travail d’équipe et les interactions positives en encourageant vos employés à jouer à plus de jeux (team building, course d’orientation, espace ludique dédié).

2. Les employés sont plus motivés lorsqu’ils voient le sens de leur travail

Une activité significative a un résultat positif pour les autres personnes en dehors de l’entreprise en en améliorant leur qualité de vie. C’est ce genre d’éléments qui augmentent considérablement la motivation intrinsèque d’un employé.

Il est important de laisser les employés voir l’impact de leur travail. Dans un environnement d’entreprise, cela reviendrait à connecter les utilisateurs finaux aux produits de l’entreprise. Par exemple, vous pouvez organiser une petite fête et inviter des clients venir témoigner de leurs satisfactions auprès des équipes.

Si cela n’est pas possible, les leaders doivent encourager les salariés à partager des histoires quand ils ont le sentiment d’avoir accompli des choses positives. Ayant travaillé chez BonneGueule, j’ai pu évoluer aux côtés de Benoît Wojtenka — un très bon leader positif — qui appliquait ce genre d’initiative.

Toutes les semaines, une réunion d’équipe était organisée afin que chaque membre se rende compte de l’action qui contribuait au succès de l’entreprise. C’était efficace parce que n’importe qui pouvait être force de proposition.

3. Cultiver les identités positives

L’identité positive désigne tous ces éléments qui aident les gens à se sentir plus heureux et plus concentrés, ce qui se traduit par un bien meilleur travail. Mais alors qu’est-ce qui fait que les gens se sentent bien ?

Un cadre qui explique cette identité positive est le modèle « GIVE », qui a quatre éléments.

  • Growth (croissance) : les personnes ont tendance à se sentir mieux lorsqu’elles évoluent, parce qu’elles sont le sentiment d’approcher un peu plus de la personne qu’elles veulent être.
  • Intégration : les personnes qui peuvent bien faire la part des choses dans leur vie — comme dans leur travail, leur famille et leurs passions —favorise le développement d’une identité positive.
  • Vertueux : c’est un complément naturel à l’identité positive. Des actions qui facilitent l’intégrité et l’entraide peuvent donner un sentiment de contribution et de bienveillance.
  • Estime : tout le monde veut sentir que leur personnalité est appréciée par ceux qui les entourent.

Les leaders peuvent aider les employés à améliorer leurs identités positives en les encourageant à tirer parti de leurs forces et de leurs vertus au travail. Pour découvrir cela, demandez à un employé de vous raconter une histoire où il s’est senti au meilleur de sa forme. Dans sa petite introspection, le salarié trouve des points positifs de ses forces pouvant être utiles pour le leader.

Si l’employé a trouvé qu’il était empathique. Le leader devra essayer de trouver une situation où cette empathie peut être exprimée. Demander d’être le médiateur entre deux employés en froid après une dispute peut être envisageable.

Être capable de constamment utiliser à bon escient les bonnes qualités de son équipe leur aide à développer leur identité positive.

4. Le job crafting : concevoir son propre travail avec sa personnalité et ses qualités

Dans de nombreux lieux de travail, chaque employé est traité à peu près de la même façon, peu importe leur parcours. Mais parce que nous sommes tous différents et uniques, ce sont les entreprises qui laissent leurs employés concevoir leur propre travail qui ont tendance à tirer le meilleur pari de leur personnel.

« Façonner son travail » (job crafting) consiste pour un employé de le laisser ajuster et personnaliser son rôle au sein de l’entreprise pour qu’il puisse y répondre selon ses passions, ses valeurs et ses capacités. C’est changer son job plutôt que de changer de job.

Cela ne bénéficie pas seulement aux employés, mais aussi à l’entreprise : les employés sont moins absents, travaillent bien mieux et sont plus proactifs.

Alors comment mettre en place le job crafting ? C’est un concept variable qui peut fonctionner à différents niveaux, autant ouvertement que personnellement.

Premièrement, vous pouvez concevoir votre travail selon vos forces, vos valeurs et vos intérêts. Si vous êtes un vendeur qui est intéressé par le blogging, pourquoi ne pas commencer un blog d’entreprise qui aura pour objectif de gagner de nouveaux clients ?

Deuxièmement, vous pouvez ajuster votre travail ainsi vous passerez plus de temps avec les gens que vous appréciez, et en réduisant l’interaction avec ceux où ce n’est pas le cas.

5. Les entreprises doivent encourager leur équipe à des valeurs positives

Certains pensent que pour qu’un employé réussisse dans le monde de l’entreprise, il doit être sans pitié et très ambitieux. Mais dans les faits, l’une des plus grandes caractéristiques d’un bon employé est qu’il soit vertueux — une qualité qui est souvent ignorée par les entreprises.

Les vertus comme celles de la gratitude, de l’honnêteté, et du pardon détiennent beaucoup de bénéfices pour les employés et l’entreprise.

Le principal avantage d’être vertueux est qu’il encourage au bien-être par des actes. Cela rend les employés plus joyeux, plus engagés et plus productifs, tout ce qui fait profiter l’entreprise.

Alors comment améliorer le fait d’être vertueux au travail ?

Une des manières les plus simples est d’encourager la gratitude. Elle peut être favorisée par le fait de demander aux employés de tenir un journal de gratitude, où ils pourraient noter tout ce pour quoi ils sont reconnaissants, que ce soit au travail où à la maison.

Une autre vertu peut être encouragée par la transcendance, qui se réfère par le sens d’un but profond. Cela peut être favorisé par la définition d’objectifs qui contribue à la société. Tous ceux qui veulent aller sur Mars, bossent à SpaceX, l’entreprise d’astronautique d’Elon Musk.

6. Les employés apprécient les leaders éthiques

Qu’ont Nelson Mandela, Mahatma Gandhi et Martin Luther King ont tous en commun ? Ils étaient des leaders éthiques : ils ont traité les autres avec respect.

Dans les affaires, les leaders éthiques ont tendance a avoir un impact positif envers leur équipe.

Les employés qui considèrent être entourés de personnalités positives affichent plus de satisfaction et d’efficacité dans leur travail.

Les employés sous la coupe de leaders éthiques sont beaucoup moins susceptibles de se livrer à un comportement contraire à l’éthique, ce qui contribue à un environnement de travail positif.

Mais pourquoi le leader est si important ici ?

Cela pourrait provenir d’une des normes humaines fondamentales de la réciprocité : quand un employé est bien traité par leurs leaders, ils répliquent en agissant bien envers les autres aussi.

Les employés voient leurs leaders éthiques comme un modèle à suivre. Les considérations éthiques dans les discussions d’affaires ont un énorme impact sur l’exemplarité. Dites ce que vous faites, et faites ce que vous dites.

Vous mangez sainement ? Encouragez vos salariés à manger bio en leur faisant découvrir les bienfaits. Vous voulez développer un produit au prix juste ? Assurez-vous que la chaîne de production soit correctementrémunérée.

Vous devez ainsi clarifier vos propres valeurs et les garder constamment à l’esprit. La valeur d’un leader éthique est susceptible de croître à l’avenir parce que les clients sont mieux informés et de plus en plus critiques.

7. Lors d’un changement, voir ses employés comme ayant de la ressource

Le changement est omniprésent dans nos vies et il est étonnant de voir à quel point nous sommes mauvais pour le gérer efficacement. Cela est particulièrement avéré dans les entreprises, où le moindre écart peut semer la confusion ou aboutir à des affrontements entre les employés et les dirigeants.

Cela est du, en partie, aux dirigeants qui voient leurs employés comme une source constante de résistance au changement. Les personnes résistent souvent parce qu’elles doutent de leur capacité à effectuer le changement ; changer présuppose de perdre des habitudes au profit d’une nouvelle attitude, et cela prend du temps.

Parfois, cela frustre tellement les dirigeants qu’ils prennent des décisions sans en informer leurs employés — ce qui empire la situation. C’est un cercle vicieux, et plutôt que d’être aspiré dedans, les leaders devraient essayer de se concentrer sur la transformation des autres employés ouverts en une ressource qui pourra alimenter la croissance de l’entreprise.

Il y a quelques bonnes pratiques pour parvenir à atteindre cet objectif.

Le premier est de favoriser la liberté d’expérimentation des employés. De cette façon, les leaders peuvent installer un changement en puisant dans le vaste bassin d’idées des employés.

Une seconde méthode est d’aider les employés à comprendre les avantagescachés d’un changement.

Posez des questions spécifiques comme, « Quelles compétences voudriez-vous avoir durant ce changement ? » « Quelles nouvelles relations seriez-vous en mesure de forger ? » et « Comment allez-vous grandir en tant que personne ? »

S’adapter ou disparaître ?

Aujourd’hui, l’ère entrepreneuriale permet à n’importe quel individu agile et proactif de s’adapter à un monde en perpétuelle évolution.

Les salariés ne sont plus aussi passifs qu’à l’ère industrielle. L’immobilisme n’a réussi à personne — pas même à Sparte — et rien dans ce monde ne peut rester stable à jamais.

Les salariés, sous la contrainte d’un système hiérarchique rigide, ne peuvent évoluer assez vite, ne peuvent ni s’adapter au changement ni même le ressentir. Ils se meuvent de plus en plus lentement, et finissent comme le dinosaure. Si vous ne donnez aucune perspective d’évolution, vous finirez dévoré par la morsure du temps et des regrets.

La meilleure façon d’échapper à ce sort est d’être fluideprotéiforme. Et ça, les grandes entreprises numériques (GAFA et NATU) l’ont très bien compris pour attirer tous les talents du monde à servir leur vision.

Certes, nous avons tendance à nous focaliser bien plus sur ce que nous avons à perdre qu’à gagner. Il est dans l’intérêt des dirigeants d’intégrer progressivement la dimension des problématiques liées au bonheur au travail des salariés pour leur proposer un cadre suffisamment épanouissant pour eux.

Billet adapté d’un post du site MediumFrance

Parcours LEADER Efficace V1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s