Débarrassez-vous du stress

Le travail ça vous stresse ? Vous êtes loin d’être seul.

« Un salarié sur trois estime même que le stress au travail perturbe sa vie personnelle !

Voici quelques bonnes pratiques, à appliquer d’urgence, pour comprendre d’où vient ce stress et apprendre à le gérer.

Détecter la source de son stress au travail

Dans une récente étude, l’Institut de médecine environnementale révèle qu’un tiers des actifs déclare souffrir de stress lié au travail. Encore faut-il distinguer le stress aigu – temporaire et de courte durée – du stress chronique, qui a des effets plus graves.

Même si nous ne sommes pas tous égaux dans nos réactions face au stress, mieux vaut apprendre à bien se connaître pour s’en prémunir. « Identifier clairement pourquoi le stress s’est installé est un premier pas indispensable pour le réduire », confirme Anne Quélennec, psychologue du travail.

Exemples de comportements à l’origine du stress au travail

Vous êtes perfectionniste ? Même si vous jugez qu’il est normal de bien faire son travail, prenez conscience que c’est précisément cet abus de comportement qui vous fait souffrir.

Vous avez le sentiment de ne pas être considéré(e) à votre juste valeur par votre hiérarchie ? Peut-être est-ce votre besoin de reconnaissance qu’il vous faut admettre.

Vous êtes surchargé(e) de travail ? Interrogez votre capacité à savoir dire non.

En somme, commencez par faire votre propre diagnostic. « Gérer son stress exige avant tout de se responsabiliser », insiste Pascale Obadia, consultante RH et sophrologue au cabinet Inspir. Inutile, donc, de se “victimiser” en rejetant la faute sur une tierce personne pour justifier de votre état de stress : vous seul avez les clés en mains pour ne pas souffrir.

Réagir avant de craquer

Face à une soudaine montée de stress, le premier réflexe à adopter est de respirer. Selon Pascale Obadia, la respiration profonde abdominale permet d’éviter de perdre ses moyens. « Inspirez 5 secondes par le nez en gonflant le ventre puis expirez 5 secondes, dix fois de suite », préconise-t-elle.

Passer ses avant-bras sous l’eau froide est aussi une bonne solution qui permet de se calmer immédiatement. Par ailleurs, des exercices de relaxation peuvent également être efficaces. « Détendez vos muscles par des mouvements de rotation de la tête qui agissent sur les cervicales », recommande-t-elle.

Vous sentez le stress monter en plein entretien d’embauche ? « Pensez aux situations similaires desquelles vous vous êtes bien sorti », conseille Anne Quélennec.

Audrey Plessis, coach au cabinet Linkup Coaching suggère, quant à elle, de ne pas avoir honte de ses émotions. « Si vous rougissez, assumez-le. Accepter la dimension émotionnelle d’une situation est une solution efficace pour s’apaiser ».

Quant au verre de vin rouge censé déstresser, les professionnels s’accordent à dire que c’est une mauvaise idée. « Tous les excitants sont à proscrire, y compris la cigarette qui ne fait que stimuler davantage le système nerveux », assure Pascale Obadia.

Éviter l’arrivée du stress

Mal géré, le stress chronique peut avoir des conséquences physiques ou comportementales préjudiciables. Pour éviter d’être touché, pas de secret : il faut ménager son hygiène de vie. Une alimentation saine et équilibrée ainsi qu’un sommeil réparateur sont, par exemple, vos meilleurs alliés pour mieux vous détendre.

Si vous avez une tendance à facilement stresser, la pratique régulière d’une activité sportive peut vous aider à retrouver votre calme intérieur. Par ailleurs, apprenez également à mieux vous organiser pour anticiper et neutraliser les situations dites stressantes. « Mettre noir sur blanc vos tâches sur un planning peut vous aider à rationnaliser et à fixer les priorités de la journée », suggère Audrey Plessis.

Pour Anne Quélennec, « bien réagir au stress, c’est parvenir à diminuer les facteurs stressants ». Alors donnez-vous les moyens de ne pas ressasser vos soucis professionnels et sachez dire stop. « Tout est bon pour secréter des hormones de bien-être qui contrebalancent l’adrénaline liées au stress », note Pascale Obadia.

Les loisirs peuvent également s’avérer bénéfiques. Pour la psychologue, « il est également important de s’appuyer sur la sphère non-professionnelle comme les amis ou la famille pour surmonter le stress ». Bref, faites-vous plaisir et déculpabilisez. Car loin d’être du temps perdu, c’est un investissement pour votre santé. »

Article publié par Gaëlle Fillion sur Keljob le 12 juin 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s