L’efficacité de l’humour au travail

Rire est bon pour la santé, mais aussi pour le travail. C’est une évidence…!

« Les gens qui font de l’humour au boulot sont beaucoup plus enthousiastes vis-à-vis de leur fonction que ceux qui ne le font pas » explique en effet Anja Van Den Broeck.

En collaboration avec ses collègues de l’université de Leuven et des chercheurs néerlandais, cette psychologue a étudié la portée de l’utilisation de l’humour dans le cadre professionnel.

Les résultats ont de quoi donner le sourire : « Les blagues au travail augmentent le plaisir de travailler et réduisent les risques d’un épuisement professionnel« , explique Anja.

Deux types d’humour

Peut-on pour autant rire de tout au boulot ?

Pas sûr.

L’étude montre que deux types d’humours prévalent : l’autodérision (ou « auto-renforcement » selon la psychologue) et la mise en situation comique des collègues.

Cette dernière forme d’humour est particulièrement efficace rapporte Anja : « Elle renforce la communication entre collègues et contribue à créer une bonne atmosphère de groupe« .

Seul problème : « les humoristes de ce genre ont besoin des autres pour faire rire« .

Halte au flop

L’humour n’est pas une science exacte.

L’utiliser au travail peut être une source de réussites… ou de situations inconfortables.

Et lorsque l’on ne sait pas si l’humour va fonctionner, mieux vaut s’abstenir : « Les gens sont différents et attendent des choses différentes de vous » explique Anja.

Si vous ne savez pas comment aborder une personne au premier abord, « se tourner vers l’humour n’est pas une solution« .

Pierre Desproges, célèbre humoriste français, disait que l’ »on peut rire de tout, mais pas avec tout le monde« .

C’est encore plus vrai au travail !

Surfer sur la blague

L’humour est une pratique en vogue dans les entreprises.

Un polytechnicien français, Serge Grudzinski, en a même fait son métier en créant, voici 18 ans, un cabinet d’audit humoristique.

Sa démarche, on ne peut plus sérieuse, vise à recréer un esprit d’équipe par l’humour à base de séances de coaching.

Cette méthode, fleurissante dans nos contrées, est déjà bien ancrée aux USA.

Mais trop de blagues au boulot ne tuent-t-elles pas la performance ?

Après tout, les bureaux ne sont pas des cabarets…

Pour Anja Van Den Broeck, « les employeurs veulent en premier lieu que les gens soient performants et pas trop souvent malades. Et bien, cela coïncide notamment avec le bien-être et donc avec l’humour au travail« .

Dé(b)rider les employés

« La seule chose absolue dans un monde comme le nôtre, c’est l’humour » disait Albert Einstein.

Au travail, il permet de décomplexer des situations, d’améliorer la sensation de bien-être mais aussi de renforcer la crédibilité des dirigeants.

Une seconde étude, menée par l’université Bocconi de Milan, a démontré que les managers les plus motivants sont ceux qui ont un bon sens de l’humour.

Celui-ci contribuerait à renforcer le leadership d’un individu.

Publicités

One comment

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s