Le courage managérial: ça s’apprend ?

Véritable axe de travail pour les uns, simple concept marketing pour les autres : le « courage managérial » fait débat.

Comment ses défenseurs le présentent-ils ?

Qu’en pensent ses détracteurs ?

Zoom sur une expression plus complexe qu’elle n’en a l’air de prime abord..

Le ‘‘courage managérial’’ est apparu sur les catalogues des organismes de formation récemment.

L’expression fait référence à un manager persévérant, droit dans ses bottes, qui fait face aux obstacles sans les contourner, dirige son équipe avec fermeté, quitte à dire ses quatre vérités à un collaborateur qui ne saurait pas s’acquitter de ses missions.

Pour Philippe Ruquet, coach professionnel et co-auteur de l’ouvrage « Manager avec courage » (Eyrolles, 2009), il n’y a pas de doute : « Il s’agit d’une compétence indispensable du manager moderne, quel que soit son caractère.

Certains ont des dons naturels à diriger et à faire preuve de courage au quotidien, d’autres doivent le travailler.

Les managers sont comme des sportifs de haut niveau : ils ont plus ou moins de talents innés dans leur discipline mais tous doivent se plier à un entraînement. »

Le courage : une notion inhérente aux manager

Le courage ne ferait-il pas tout simplement partie des compétences inhérentes aux managers ? « En quelque sorte si, reconnaît Jean-Pierre Testa, co-responsable de l’offre management et leadership au Cegos.

La notion de courage apparaît en filigrane de beaucoup d’autres formations adaptées aux managers, mais depuis quelques mois, les entreprises ressentent le besoin d’aborder cette question pleinement. »

L’organisme a développé une formation dédiée au courage managérial.

« Elle oppose ce concept à la notion de confort, pose Jean-Pierre Testa. Par exemple, si un manager doit annoncer à un collaborateur qu’il n’y aura pas de hausse de salaire comme c’était prévu, il a deux solutions : se réfugier derrière sa hiérarchie pour s’amender ou avoir le courage de dire qu’il est décisionnaire dans la répartition de l’enveloppe budgétaire.En d’autres termes : ne pas fuir ses responsabilités, savoir affronter des situations pas toujours agréables.Et ça, c’est quelque chose qui s’apprend. »

Comment ?

En cherchant à développer l’impact de sa communication et en l’adaptant au contexte, même si ce n’est émotionnellement pas toujours facile de devoir recadrer un employé, voire de l’écarter.  

 Le courage managérial : une notion discutée

Cependant la notion de « courage managérial » ne fait pas l’unanimité.

Pour Sylvie Deffrayet-Davrout, professeur de management à l’EDHEC Business School, « ce n’est que du marketing. » Selon elle, cette expression est apparue ces dernières années pour exclure le concept d’autorité.

« C’est un mot tabou en France car on confond ʺautoritéʺ et ʺautoritarismeʺ.

Mais c’est pourtant la base même du leadership !

Il y a un vrai souci de sémantique avec cette arrivée dans la sphère professionnelle du ʺcourageʺ.

Ce mot est maladroit car il produit l’effet inverse : si on dit à un cadre qu’il faut qu’il travaille son courage, cela revient à lui dire : ʺtu n’en as pasʺ. »

Courage et autorité : une même position managériale

Une critique que réfute Jean-Pierre Testa, pour qui ce courage managérial n’a rien d’accessoire et mérite qu’une formation spécifique lui soit consacrée.

« En soi, il s’agit effectivement d’un travail sur l’autorité, et ce travail est utile au quotidien du manager et mérite qu’on s’y arrête.Prenez l’exemple d’entretiens d’appréciation où vous avez des critiques à formuler. En tant que manager, vous pouvez décider de les tempérer en vous disant que c’est bénéfique sur le court terme pour ne pas plomber l’ambiance d’équipe. Mais dire franchement les choses, c’est empêcher que des comportements qui nuisent aux performances de l’entreprise se détériorent encore plus. C’est ce qu’on appelle ʺadopter un comportement véritablement utile. »

En clair, les partisans du courage managérial le défendent pour le bien du manager lui-même : il se doit d’asseoir sa légitimité, non seulement pour se faire respecter mais aussi pour rendre son équipe plus performante.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s