Quel est donc cet effet miroir ?

Il signifie que tout ce que nous voyons chez les autres n’est que le reflet de nous-mêmes.
En effet, quand quelque chose nous plait chez quelqu’un, il s’agit généralement d’une partie de nous-même à laquelle nous nous identifions, à laquelle nous ne voulons pas croire ou que nous n’osons pas exprimer.

Exemple effet miroir

Prenons les sportifs comme exemple, le tennis en particulier. Certaines personnes vont préférer Federer, d’autres Nadal ou encore Djokovic et plusieurs vont les détester, tout simplement parce que chacune va voir des choses différentes, qualités ou défauts, qu’elles possèdent ou auxquels elles aspirent, tout cela raisonne en elles … .

Prenons un autre exemple, les rencontres amoureuses, les qualités de certains raisonnent en nous alors que pour d’autres cela ressemble plus à des défauts.

La plupart du temps nous recherchons soit des personnes avec les mêmes qualités que nous, soit des personnes possédant des qualités qui ne sont pas les nôtres … tout ceci n’est qu’un jeu de miroir.

Si nous sommes sincères, nous découvrons vite en quoi l’autre nous ressemble. Nous voyons chez l’autre ce qui nous intéresse et nous concerne.

N’oubliez pas que l’on RECONNAIT UNIQUEMENT CE QUE L’ON CONNAIT !

Nous rencontrons aussi les personnes qui ne nous conviennent pas lorsque nous avons quelque chose à comprendre.

Il faut accepter: pourquoi cette rencontre, qu’est-ce que cette situation veut m’apprendre ? Si nous sommes sincères, la réponse arrive vite.

Souvent nous reprochons à autrui ce qui est en tension chez nous, en voici un petit exemple personnel.

Chaque jour en allant chercher du pain, je constatais que la boulangère était froide et n’avait jamais le sourire.

M’interrogeant sur cette froideur, je décide de changer ma propre attitude et d’être un peu plus chaleureux, immédiatement sa propre attitude changea et un sourire illumina son visage.

N’est-ce pas la meilleure illustration que la plupart du temps, les autres ne sont que reflet de nous-mêmes….

Si nous partons chaque matin au travail avec le sourire nous avons de bonnes chances de croiser d’autres sourires, si nous partons avec de la tristesse nous croiserons certainement beaucoup de gens tristes.

Au final, c’est un peu comme la loi d’attraction, nous attirons ce que nous sommes.

Lorsque quelque chose nous est insupportable chez l’autre, c’est le même principe. C’est une polarité qui nous appartient mais qui nous est, aussi, insupportable. Nous ne pouvons la tolérer chez l’autre parce que cela nous renvoie à nous-même.

Nos meilleurs ennemis

Les lamas et bouddhistes tibétains disent d’ailleurs que nos meilleurs maitres dans la vie sont nos pires ennemis, ceux qui nous font le plus souffrir.

Plutôt que de vous donner un exemple, je vous propose de réfléchir à la personne qui, en ce moment, vous fait le plus souffrir ou bien à une personne que vous n’arrivez pas à oublier … qu’est-ce que cette personne fait vibrer en réalité au fond de vous ?

Synchronicités et effet miroir

Un autre aspect de cet effet miroir est que notre inconscient nous conduit à rencontrer les personnes qui nous conviennent.

Ce principe fonctionne en positif et en négatif.

En vérité, lorsque nous voulons vraiment quelque chose, nous rencontrons, comme par hasard, les personnes, les livres, les émissions de radio etc. qui vont nous aider.

Carl Jung appelait cela des « synchronicités » mais on peut aussi appeler cela des « signes ».

Qui n’a pas déjà croisé la bonne personne, au bon moment, pour résoudre un problème ?

Malheureusement, il nous arrive souvent d’être sourd ou malentendant à ces « reflets » censés nous prévenir de ce qui se passe et de ce que nous avons à travailler dans notre vie.

Si nous ne sommes pas en condition d’entendre ce message, il devra nous être envoyé de façon plus « appuyée » et nous dirigera vers des actes manqués, traumatismes, voire la maladie.

Communiquez Efficacement V2

Publicités