Être bon manager implique quelques règles de conduite !

Ces règles de conduite font que progressivement, à force de travail et de persévérance, toute personne ayant de l’empathie et du bon sens pourra devenir un BON manager.

Mais, avant toute chose, il y a quelques attitudes à éviter. Absolument.

Lesquelles ?

Voici ce que font les managers inefficaces ou mauvais:

1. ils n’écoutent pas ;

2. ils ne savent pas déléguer ou se décharger ;

3. ils ne vous montrent aucun intérêt ;

4. ils ne vous respectent pas ;

5. ils donnent un retour négatif à une tierce personne ;

6. ils ne félicitent pas la personne lorsqu’ils doivent le faire ;

7. ils vous critiquent devant les autres ;

8. ils se servent de vos idées et s’en donnent le crédit ;

9. ils prennent toujours le contrôle ;

10. ils vous tyrannisent ;

11. ils ne vous donnent pas les outils nécessaires pour faire votre travail ;

12. ils ne vous informent pas ;

13. ils ne fixent pas d’objectifs clairs ;

14. ils font preuve de favoritisme (telle règle pour Untel et telle autre pour les autres) ;

15. ils sont intransigeants et n’ont pas l’esprit ouvert.

Chose intéressante, lorsqu’on pose la question : parmi ces actions (dans le pire des scénarios et en ayant juré de dire toute la vérité et rien que la vérité), quelles sont celles que vous ne pourriez pas réaliser ?

Le bon et le mauvais manager sont une seule et même personne, vous ou moi.

Comme le disait Thomas Carlisle :  » L’idéal est en toi-même, les obstacles aussi.  »

Donc, il ne s’agit pas de devenir un manager efficace en essayant de suivre n’importe quel modèle qui vous serait dicté de l’extérieur mais de découvrir le manager efficace qui est en vous.

Ce que vous pouvez faire, c’est vous améliorer continuellement, trouver de plus en plus d’occasions d’agir en manager efficace et de moins en moins souvent dans la direction opposée.

Manager Performant V1

Publicités