La prise de risque est inhérente à tout projet.

En effet, à tout moment de notre vie, nous sommes confrontés à des choix qui comportent une part de risque.

 

Que vous vouliez créer une entreprise ou changer de carrière, vous prenez des risques car vous vous propulsez hors de votre « zone de confort ».

En d’autres termes, dans tous les domaines de votre vie, votre aptitude à atteindre les objectifs est affectée par la prise de risque.

Comment alors prendre des risques tout en minimisant les conséquences négatives pour atteindre ses objectifs ?

Il me semble tout d’abord utile de définir la notion de risque.

Qu’est-ce qu’un risque ?

Un risque est un évènement qui peut avoir un impact variable sur l’atteinte de ses objectifs.

C’est un évènement qui n’a qu’une certaine probabilité de se concrétiser. Mais s’il se matérialise, il a un retentissement plus ou moins important sur l’objectif.

Le risque est par conséquent angoissant car il est incertain.

Pourquoi est-il important de prendre des risques ?

Tous ceux qui ont réussi dans leurs projets, quel qu’ils soient, ont pris des risques car :

  • prendre des risques permet de se sentir vivant, dynamique, entreprenant et permet de faire bouger les choses plutôt que d’attendre qu’elles bougent toute seules au risque de ne rien voir se produire.
  • prendre des risques permet de s’ouvrir à de nouvelles opportunités, de vivre de nouvelles expériences.
  • prendre des risques permet de découvrir de nouvelles choses sur vous, sur vos compétences, vous permet en somme de grandir.
  • prendre des risques est passionnant et vous fait revivre.

A contrario, ne pas prendre de risques vous permet de préserver votre sécurité, certes, vous maintient dans un certain statu quo mais au détriment de votre santé, votre épanouissement personnel, vos relations.

Des risques calculés

Comme dans une entreprise, vous devez faire une analyse et apprécier les évènements avant de prendre des risques.

Plus vous prendrez du recul en étudiant une probabilité de risques et mieux vous serez armé pour réussir votre projet.

C’est ce que l’on appelle la gestion de risque. La gestion des risques c’est la façon dont vous allez agir pour  mettre toutes les chances de votre côté.

En prévoyant à l’avance, vous diminuerez les risques et optimiserez le succès.

Les types de risques pour atteindre ses objectifs

Le premier type de risque est celui que vous ne pouvez pas vous permettre de prendre, sinon les conséquences seraient fâcheuses et coûteuses.

Par exemple, le risque de quitter son emploi du jour au lendemain sans zone tampon est très élevé alors que vous avez une famille à nourrir.

Le deuxième est également le risque que vous ne pouvez pas vous permettre de prendre car si vous faites une erreur, les conséquences peuvent être considérables.

Mais le côté positif peut être si intéressant et attractif que cela vaut la peine de tenter sa chance.

Ainsi, imaginons que votre objectif exige de travailler loin de votre domicile et qu’il vous faille effectuer d’interminables déplacements. C’est un risque. Mais si vous ne le prenez pas, vous perdrez une chance d’avoir des évolutions positives dans votre carrière.

Le troisième type de risque est le risque que vous pouvez vous permettre de prendre car le coût du capotage est faible et la récompense importante. Comme essayer un nouveau sport pour perdre du poids ou acquérir un service à moindre coût.

Comment prendre des risques ?

Vous devez prendre des risques intelligemment et calculés, car sauter sans regarder où vous mettez les pieds est hautement inconscient et irresponsable.

Dans votre projet, il faut avant tout identifier le ou les risques. Cela vous permettra d’édifier un plan d’action où vous vous préparerez à optimiser les opportunités et minimiserez les risques.

Couchez votre projet sur papier et posez-vous les questions suivantes :

  • Quels sont les risques potentiels ?
  • Comment puis-je m’y préparer ?
  • Y a-t-il un autre plan qui me donnera les mêmes résultats mais avec moins de risques ?
  • Comment puis-je réduire les risques ?
  • Quelles connaissances puis-je obtenir pour mieux me préparer ?
  • Si c’est un risque financier par exemple, sur quel autre compte puis-je me replier en cas de débâcle ?

Le risque est moins élevé si vous avez x temps de préparation.

Économisez de l’argent, acquérez des connaissances et compétences, faites des recherches, préparer le terrain avant de faire le grand saut.

Réfléchissez avant d’agir. Rassemblez toutes les informations susceptibles de vous aider.

Faites en part à d’autres personnes qui auraient pris le même risque.

  • Comment ont-ils faits ?
  • Quelles erreurs ont-ils commis ?
  • Comment y ont-ils remédiés ?

Ne vous comparez pas aux autres. Jugez vous-même de votre propre niveau de tolérance face au risque. Certaines personnes peuvent en tolérer d’autres.

Soyez probe et honnête avec vous-même, vous êtes seul juge.

Combien pouvez-vous investir dans tel portefeuille ? Combien de temps pouvez-vous accorder à votre société sans que ce soit au détriment de votre entourage …etc..

En conclusion

Si vous ne prenez pas de risques, vous ne pouvez tenter quoi que ce soit, vous ne pouvez être vous-même.

Il y a quelque chose de profondément vivifiant dans la prise de risque mais il faut que ce soit calculé.

Cela vous aidera à atteindre les objectifs que vous vous êtes fixé dans les meilleures conditions et vous conduira vers l’accomplissement de votre projet.

Parcours LEADER Efficace V2

 

Publicités