Avez-vous les 12 qualités d’un leader ?

Naît-on leader ou le devient-on ?

Le débat est encore ouvert sur cette question.

La théorie moderne propose la conjonction des deux et appuie certes la notion que tout niveau de leadership inné peut être nourri et améliorer par la vision, les moyens et la formation appropriés.

Alors que tout le monde n’est pas né décideur et influenceur pouvant ainsi motiver et inspirer les autres par instinct, tout le monde peut aiguiser ses capacités naturelles de leadership pour réussir dans sa vie professionnelle et privée.

Bien que chaque leader ait un style et une méthode unique pour réussir, il existe quelques traits communs partagés par les leaders les plus chevronnés.

L’intégrité

L’honnêteté et l’intégrité sont la pierre angulaire de tout succès soutenu.

Pour que des personnes suivent leur leader, ils doivent être totalement convaincus de son honnêteté, son engagement, son dévouement, son éthique et hauts principes et valeurs inébranlables.

Les leaders ouverts, sincères et ayant un comportement logique, sont plus à même d’inspirer la confiance, la loyauté et le dévouement auprès de leurs équipes.

La volonté de prendre des risques

Les leaders n’ont plus peur de prendre des risques ou de faire des erreurs.

Ils prennent des risques réfléchis plutôt que dangereux, et lorsqu’ils évaluent leur options et alternatives minutieusement, ils ne se permettent pas d’être proie au syndrome de la « paralysie de l’analyse ».

Les meilleurs leaders retiennent des leçons de leurs erreurs et en sortent résolus et prêts à affronter de nouveaux challenges.

L’optimisme et enthousiasme

Les leaders inspirent les autres avec leur enthousiasme particulièrement contagieux et leur finesse sympathique, passion et ferveur envers ce qu’ils font.

Au lieu de s’attarder sur des problèmes, ils cherchent des solutions et se concentrent pour redresser la situation et faire réussir les démarches.

Ils voient toujours un avantage dans tout obstacle et ont une attitude optimiste dynamique qui dissipe toute option de négativité.

L’engagement pour la croissance

Les leaders reconnaissent que l’apprentissage est un processus sans fin, ils n’arrêtent pas d’entreprendre toute démarche nécessaire pour avancer professionnellement et personnellement et garder le contact avec les nouvelles tendances et outils ainsi que les réalités et les technologies de l’activité.

Les meilleurs leaders sont conscients que pour rester à l’avant-garde de leur fonction ou domaine, ils doivent opter pour l’apprentissage constant, la recherche, l’exploration et l’innovation ainsi que l’examen minutieux et l’analyse de soi en continu.

La vision

Les leaders savent précisément ce qu’ils cherchent et dressent des plans clairs, détaillés et réalisables pour y parvenir.

Ils n’ont pas d’idées vagues ou ambiguës sur leurs objectifs, ni se lancent dans des perspectives au hasard.

Ils sont également capables d’articuler et communiquer leur vision de manière claire et limpide et inspirer et faire pencher les gens de leur côté avec leur vision.

Du pragmatisme

Alors que les leaders peuvent avoir des visions et philosophies imposantes, ils ne s’y obstinent pas, et sont très conscients de l’importance des faits et données qui les entourent.

Ils sont très réalistes quant à l’évaluation de leur champ de travail et prennent des décisions très concrètes.

Le sens des responsabilités

Les leaders sont des personnes dignes de confiance car ils assument la responsabilité de leurs actes et tiennent complètement leurs promesses sur leurs responsabilités.

Ils respectent strictement leurs engagements et ne laissent jamais tomber leurs équipes, ni blâment les autres pour se dérober de leurs propres responsabilités.

Ils n’ont pas cette mentalité de victime qui rend les autres responsables des mauvais choix ou des déficiences, ils affrontent les challenges tout en gardant la tête haute.

Le travail dur et la conscience

Les leaders travaillent dur et n’acceptent pas le travail incomplet.

Le meilleur leader communique une éthique professionnelle irréprochable en étant le premier à arriver au travail, le dernier à quitter, le plus productif, persistent et dévoué au travail.

Ces leaders ont un fort sens de la responsabilité de hautes normes d’excellence, et sont les premiers à respecter ces normes rigoureuses en cherchant toujours à être meilleurs, plus intelligents, et plus efficaces dans l’exercice de leurs tâches.

La confiance en soi

Les leaders ont une totale confiance en soi, ce qui leur permet d’avancer à pas de géant, d’être audacieux, inflexibles et capables de « retomber sur leurs pieds » dans les rares cas où ils échouent.

Généralement, les leaders ont un faible besoin pour l’approbation, et sont motivés par une force, maturité et énergie innées.

Ils sont très conscients de leurs propres forces et faiblesses, ainsi que de l’impact qu’ils exercent sur les autres, et connaissent parfaitement ce qu’ils peuvent ou ne peuvent pas faire/atteindre/influencer.

Ils ne se rangent pas dans la malchance ou la culpabilité pour justifier des erreurs ou doutes précédents.

L’intelligence émotionnelle

L’empathie, la conscience de soi, la détermination, l’autodiscipline, l’intuition et les compétences sociales sont les clés d’un leadership réussi et sont tous associés à un haut niveau d’intelligence émotionnelle.

L’affinité, la capacité à se mettre à la place des autres et lier des relations avec eux, la capacité à lire entre les lignes et analyser l’impulsion d’une relation ou situation, la capacité à se concentrer sur le positif et à négliger le négatif et les attitudes et comportements d’auto-défiance sont tous les éléments de l’intelligence émotionnelle qui contribuent au succès du leadership.

L’expérience dans le domaine

Bien qu’il existe plusieurs généralistes dans des postes de leadership, les meilleurs leaders deviennent généralistes non pas en connaissant un peu sur plusieurs domaines, mais plutôt en devenant des experts dans une multitude de domaines.

Les bons leaders sont caractérisés par un très haut niveau d’énergie, de conscience et de motivation, ils ne ménagent aucun effort pour devenir des experts dans leurs domaines et exploitent toutes les informations, connaissances et compétences dont ils ont besoin pour garder l’avantage sur leurs concurrents.

La capacité à engager les autres

Le trait clé du leadership est l’inspiration, la motivation, l’engagement et faire ressortir le meilleur des autres.

Les meilleurs leaders encouragent le leadership autour d’eux et œuvrent à développer et habiliter les autres à assumer les rôles de leadership et de responsabilité.

Ils sont capables de pousser les autres à des niveaux de performance très élevés à travers leur propre énergie, enthousiasme et perspicacité, et peuvent maximiser les points forts et les capacités de leurs équipes pour le meilleur de toute l’organisation.

CCEfFOiW0AATUVG

 

Agissez.. maintenant !

Savez-vous vraiment ce que vous attendez de la vie ?

Il est dit qu’un homme sans objectif est comme un navire sans gouvernail.

Il va où le vent le porte, là où les circonstances ont décidé de l’emmener, pour lui et à sa place !

  • Avez-vous pris le temps de vous poser la question ultime ?
  • Cette question qui deviendra une affirmation, celle de votre épitaphe ?

Qu’ai-je fais de ma vie ?

Il est peut-être temps de prendre conscience que vous seul pouvez faire de votre vie une réussite.

Êtes-vous une victime de la vie, ou plutôt un décideur ?

Le succès ou l’échec sont les conséquences de l’utilisation (bonne ou mauvaise) que l’on fait de notre esprit.

L’esprit de décision est solliciter à chaque instant.

Mais certaines personnes décident de ne pas décider. De laisser faire les choses. Et ces personnes attendent, encore et encore… Elles pensent que l’on viendra les chercher parce qu’elle ont une bonne étoile… !

  • Vous ne trouvez pas la reconnaissance espérée dans votre travail ?
  • Vous estimez que votre rémunération n’est pas à la hauteur de vos compétences ?
  • Vous n’arrivez pas à rencontrer votre âme sœur ?
  • Vous pensez que votre collègue  est privilégié par rapport à vous ?

Alors qu’attendez-vous pour décider de changer ?

Il vous appartient de créer les conditions de votre réussite, de vous lancer dans l’incertitude d’une situation, de provoquer les choses.

Pensez-vous que les leaders que nous connaissons tous, du monde de l’entreprise ou de la politique, ont attendu devant leur TV que leur destin sonne à leur porte ?

Vous êtes l’acteur de votre réussite. Rien d’autre.

C’est à vous qu’il appartient de donner dès maintenant une nouvelle dimension à votre vie, si vous en rêvez bien-sûr !

Chaque état d’esprit qui entraine un échec est un esprit d’indécision.

Seul le rêveur qui agit avec un esprit de décision pour atteindre son but, pour réaliser son rêve, est dans le vrai, dans la bonne vision de lui-même.

Il agit ici et maintenant sans attendre que les planètes soient bien alignées, ou que demain sera plus propice au succès.

L’indécision est en réalité la décision d’une personne d’échouer.

L’habitude qu’ont certaines personnes à ne pas décider est inscrite profondément dans leur esprit.

Avez-vous déjà entendu des gens vous dire : « je vais essayer ! ».

Au même titre que vous n’essayez pas de manger à chaque repas, vous devez de bannir ce mot : essayer.

Essayer, c’est déjà revendiquer que le doute est en vous sur vos capacités à réussir.

Le doute n’ouvre-t-il pas la porte à l’échec ?

Essayer, c’est donc anticiper l’échec en prononçant le mot des perdants, des loosers.

Essayer, c’est prévenir les autres que votre volonté est altérée par votre habitude à faire juste ce que vous pouvez, ce qui est possible pour vous, en oubliant les incroyables ressources dont vous disposez pour faire plus grand, plus haut et plus fort.

Je côtoies bien trop de cadres qui ont oublié qu’il leur appartient de créer eux-mêmes leur réussite. Ils sont dans le déni permanent, alors même qu’ils ont pour tâche essentielle de motiver des équipes, de créer l’esprit d’initiative.

Ces cadres sont souvent dans la revendication salariale, en oubliant qu’ils ne se dépassent que très rarement, qu’ils ne sont pas d’initiative. Ces personnes subissent leur vie en se créant des habitudes de perdants.

C’est bien la différence entre un manager (qui est nommé) et un leader (qui est désigné par ses pairs).

Le premier est dans la gestion humaine et fuit souvent la décision, l’autre est dans une démarche du dépassement de soi, pour lui et pour toute son équipe. Il est un vrai décideur.

Qu’elle est la plus belle réussite qu’un cadre puisse enregistrer ?

Celle de voir ses collaborateurs progresser et devenir à leur tour des cadres performants et efficaces est à mon sens la plus belle. Et c’est bien les leaders qui ont cette faculté.

Bien trop de gens, après avoir obtenu un diplôme ou une certification, n’ouvrent plus jamais un livre. Ils pensent qu’ils détiennent la vérité grâce à leur formation initiale, en oubliant que la vie est un apprentissage permanent.

Notre monde change, en permanence. Les gens aussi, et le monde du travail surtout.

Gardez à l’esprit qu’il n’y aura plus de CDI d’ici à une dizaine d’année. L’ubérisation sera un fait, une constante. L’équilibre entre l’entreprise et le travailleur deviendra la règle. Chaque personne pourra vendre ses services sans aucune contrainte hiérarchique.

Les générations Y et Z sont déjà dans cette dynamique. Ces générations sont dans la décision. Celle de choisir leur employeur, d’en changer quand elles le souhaitent. Ces jeunes donnent une réelle valeur ajoutée aux entreprises.

Je travaille personnellement avec ces jeunes de 25 à 40 ans. Quel bonheur d’avoir avec moi ces personnes.

Elles me font grandir à chaque instant, malgré mes 52 ans. Leur état d’esprit est si ouvert que l’obstacle devient une belle opportunité, que l’échec devient une source d’apprentissage, que l’instant présent est le moment où il faut agir.

Leur capacité à décider ici et maintenant, malgré leur jeune âge, est réelle et efficace.

Loin de cultiver le jeunisme, mon idée est, dans ces quelques lignes, de vous alerter sur les habitudes de perdant que l’on cultive au fil des années. Et qu’à force d’essayer, la vie risque de devenir un essai !

Alors décidez, lisez, apprenez, agissez, persévérez et gagnez !